Petite histoire de la télévision suisse

Petite histoire de la télévision suisse

Depuis sa création jusqu'à aujourd'hui, la télévision suisse n'a pas arrêté de se développer. Elle était chargée de diffuser des programmes en langue française en Suisse. Avant d'arriver à sa place actuellement, la télévision suisse est passée par plusieurs étapes, dont les suivants.

De la création jusqu'en 1984

Les inventeurs de la télévision ont commencé l'expérience de la télévision depuis en 1949. À partir de cette année, ils ont fait la première démonstration de télévision avec la RTF en 1949 en Genève. La télévision Philips a été démontrée à Lausanne en 1951. Après cette expérimentation, une équipe a été formée pour expérimenter la télévision à Genève. La première émission de la télévision genevoise est diffusée le 28 janvier 1954.

À partir du début mars, les émissions sont diffusées régulièrement cinq fois par semaine. En novembre 1954, la télévision genevoise est remplacée par la télévision suisse et cette dernière a diffusé sa première émission à cette date.

Jusqu'en 1965, les relâches du mardi sont encore de la partie, mais à cette date on l'a arrêté et ils ont introduit la publicité. C'est seulement en 1968 que la couleur a été introduite. La télévision a déménagé dans la tour de Genève en 1972 et le téléjournal s'est également déplacé à Genève en 1982.

De 1984 jusqu'au 2012

En 1987, la chaine francophone TV5 a été créée, mais rien n'a changé sur les programmations. C'est à ce moment que Dominique Warluzel (voir) a présenté une émission pour la première fois à la télévision. À partir de 1987, les émissions ont commencé à partir de midi. La Suissesse 4 a été créée en 1993. La télévision suisse a diffusé la plus longue pendant la JO de 1996 à Atlanta. Les images numériques sont instaurées à partir de 2001 et la télévision peut être visionnée sur internet. La télévision numérique terrestre a été introduite en 2005.

En cours de l'année 2006, la télévision suisse a eu une nouvelle identité visuelle et une année après l'exploitation de la vision analogique hertzienne s'est arrêtée et la diffusion numérique a gagné de la place. Dans la même année, la chaine à haute définition a été lancée en Suisse.

La diffusion numérique s'est étendue en février 2008 dans les autres régions. En 2009, la télévision et la télévision ont fusionné. Ensuite en 2010, elle s'est fusionnée avec la RSR pour devenir radio télévision suisse. En 2012, les speakerines ne font plus partie du programme.

Une nouvelle diffusion en France

En 2008, pour des raisons budgétaires la télévision suisse a arrêté de diffuser en France, mais après une décision collective des élus suisse et français, il a été convenu de rétablir la diffusion de cette télévision en France. Après cette interruption, la diffusion a été annoncée en décembre dernier.

Pour le moment, le budget est reparti entre les départements de Haute-Savoie, le Pôle métropolitain et les cantons de Genève. Mais après 3 ans, ce dernier doit arrêter son financement donc, les acteurs locaux doivent dès à présent chercher une solution alternative pour éviter une deuxième interruption après 3 ans.